Qu'est-ce que SMAC?

English

2009-08-01 par Sylvain Hallé

Sciences et mathématiques en action (SMAC) est un projet dans lequel j'ai été impliqué de sa fondation en 2005 jusqu'en 2007 (alors que je travaillais en même temps sur ma thèse de doctorat pour une autre université dans une autre ville). Le projet a été démarré par le professeur Jean-Marie de Koninck de l'Université Laval; il avait pour but de promouvoir les mathématiques et les sciences auprès du grand public, avec une attention particulière portée aux élèves du niveau secondaire.

Vous pouvez également lire une de mes entrées de blogue (en anglais) sur mon passage dans SMAC.

SMAC logo

Le logo de SMAC, que j'ai dessiné en 2005 et qui est encore utilisé à ce jour

J'ai été contacté en janvier 2005 par le Pr. De Koninck pour démarrer SMAC et assoir les fondations de ses deux principales initiatives:

Photo de groupe de SMAC datant de 2005

L'équipe de SMAC à ses débuts, été 2005

Genèse: une première conférence

À l'époque, j'avais déjà collaboré avec le professeur De Koninck en 2002 sur la préparation d'une conférence sur les mathématiques; la conférence était prévue comme l'événement d'ouverture de la conférence d'été de la Société mathématique du Canada qui se tenait à l'Université Laval cette année-là. J'avais déjà de l'expérience à écrire des sketches et à jouer sur scène grâce à mon travail parallèle dans Le Duo Tang avec mon ami Sébastien Roy, ce qui avait attiré l'attention de quelques professeurs et collègues étudiants au département.

Pour la conférence de la SMC, j'ai crée une série d'animations multimédia et de clips vidéo pour illustrer les contenus de la conférence d'une manière originale et accessible pour le public --un genre de "PowerPoint sur les stéroïdes". La conférence s'ouvrait avec un court-métrage humoristique ressemblant à un téléroman, et comptait même un générique d'ouverture et des rires pré-enregistrés:

(Je joue le type avec la chemise blanche, et Sébastien porte la chemise verte. Le Pr. De Koninck joue le rôle du serveur. Juin 2002)

Le traitement original du sujet a été très bien reçu et a servi de prototype à ce qu'allait devenir Show Math quelques années plus tard.

Show Math

Mes responsabilités pour Show Math étaient multiples. À partir de mars 2005, j'ai dû choisir les sujets mathématiques qui devaient être couverts par la conférence, développer la narration expliquant chacun d'eux, et faire le design des clips animés, des sketches et des éléments multimédias qui devaient être utilisés. La première représentation de Show Math était déjà planifiée pour le 15 septembre; en tout et pour tout, nous avons donc créé un spectacle complet de 75 minutes à partir de rien en à peine six mois. Je faisais partie de l'équipe qui a fait le tour du Québec et des provinces voisines (plus de 50 écoles et événements) et avais également un rôle sur scène. La conférence réussit le tour de force de parler durant plus d'une heure de transformées de Fourier, de probabilités et de décimales de pi à des salles remplies d'étudiants du secondaire, tout en conservant leur attention jusqu'à la fin. Plusieurs représentations du spectacle se sont terminées par des ovations debout de la part des élèves.

Ceci est l'annonce TV original que Sébastien et moi avons produite pour le spectacle:

(Je joue le faux fermier "japonais" à la gauche de l'écran. Juillet 2005)

À l'instar de la conférence de 2002, nous avons produit un vidéo d'ouverture humoristique pour Show Math:

(Ceci est la version 2007 du clip. La plus grande partie a été tournée en 2005, à l'exception de la scène de soccer.)

Le clip suivant montre Sébastien et moi dans la toute première performance d'un classique de Show Math: le sketch animé "La porte les mouches", qui est une explication pédagogique du Monty Hall problem:

Une version de ce sketch a également été diffusée à la radio nationale lorsque le Pr. De Koninck a été nomméscientifique de l'année 2005:

Math en jeu

J'étais également responsable du développement d'un jeu multimédia en ligne gratuit pour les élèves du secondaire, appelé Math en jeu. J'ai supervisé une équipe de designers graphiques et d'étudiants en informatique et en éducation (20 personnes au total), comptant parmi elles trois récpiendaires de bourses d'excellence du CRSNG. Math en jeu a été conçu dès le départ avec le but de créer un environnement d'apprentissage en ligne visant à compléter les notions couvertes en classes par un enseignant.

En plus de prendre part à une partie de l'effort de programmation du jeu, j'étais également responsable des choix techniques qui ont orienté son architecture et son développement: choix des langages de programmation à utiliser, licenses de développement à acquérir, architecture client-serveur et protocoles, structure de la base de données, mise en place d'un serveur CVS (sur SourceForge) pour le travail collaboratif. J'ai développé le premier prototype du jeu et ai été responsable de le présenter à des focus groups d'élèves du secondaire.

Voici une démonstration du jeu que j'ai préparée en 2007:

Après 18 mois de développement, une première version du jeu a été lancée officiellement en février 2007.

Math en jeu a été nommé finaliste des prix OCTAS 2007 décernés par la Fédération informatique du Québec dans deux catégories: "Les TI dans les secteurs culturel, éducatif ou médiatique". (NDA: en date de 2016, les projets gagnants dans ces deux catégories n'existent plus, alors que Math en jeu est en ligne et est toujours utilisé...)

OCTAS 2007 finalists photo

Photo officielle de la cérémonie des OCTAS, avril 2007. Représentant SMAC, je suis le deuxième à partir de la droite.

Ceci est une entrevue de 2007 avec Jean-Marie De Koninck et moi-même expliquant les activités de SMAC, incluant une démonstration d'une version préliminaire de Math en jeu:

(Date de diffusions: 28 février 2007)

comments powered by Disqus

Navigation